MENU

En quoi la notoriété d’une entreprise impacte ses recrutements ?

Quand on parle de notoriété pour une entreprise, il peut être difficile de vraiment s’y retrouver. Est-ce qu’il s’agit de sa “marque entreprise“ (à savoir le nom de la société : bien connue quand on fait ses courses par exemple) ou bien de sa “marque employeur“ (soit l’image de cette entreprise en interne) ? De même, une entreprise renommée peut souffrir d’une mauvaise réputation et une autre, moins connue, profiter de très bons échos de la part de ses collaborateurs, clients, secteurs d’activité, etc.

Et toi, en tant que candidat.e, quelle importance accordes-tu à la notoriété d’une entreprise ?

La notoriété d’une entreprise : comment ça se mesure ?

CV sous le bras, tu t’apprêtes à postuler, bien décidé.e à trouver LA structure qui répondra à tes attentes. C’est là que se pose la question cruciale en recrutement : comment choisir ? Aujourd’hui, la majorité des entreprises font le pari de la notoriété. Réseaux sociaux, communication interne et externe, diffusion de leurs valeurs et de leurs cadres de travail, etc. Pour attirer les nouveaux talents, la marque employeur est mise sur le devant de la scène. Plein phare sur l’image afin de fidéliser les collaborateur.ice.s. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2020, 33% des candidat.e.s affirment être prêt.e.s à refuser de travailler dans une entreprise qui a mauvaise réputation (quel que soit le salaire proposé). Également, 84% des salarié.e.s affirment être prêt.e.s à quitter leur entreprise pour une autre avec une meilleure réputation[1].

 

Avant d’appuyer sur la touche envoi de ta candidature, peut-être t’es-tu justement renseigné.e sur la structure que tu vises. Est-elle de renommée locale ? Nationale ? Internationale ? Est-elle récente ou au contraire plus ancienne ? 

 

La distinction est importante entre notoriété et réputation. Ce n’est pas parce que la société est mondialement connue que sa marque employeur tient la route. Alors que, au contraire, certaines sociétés ont bien pris en main le sujet et soignent dès le départ leur image de marque ET leur marque employeur. C’est le cas, par exemple, de SWILE avec leur slogan : “Il y a le travail et la vie au travail !“. Lancée en 2018, l’application réinvente l’expérience de la pause déjeuner entre collègues, les cagnottes au bureau ou encore le partage de l’addition avec une culture d’entreprise forte. Dans le même esprit, la solution de gestion administrative et RH LUCCA ou encore ALAN et sa mutuelle centrée sur l’humain ont su s’imposer avec une marque employeur soignée. Pourtant, ces structures sont récentes et ont donc moins de notoriété que des entreprises plus traditionnelles. Et qui dit marque employeur soignée dit : désir de rejoindre l’équipe assuré ! 

Certains en ont d’ailleurs fait leur cheval de bataille comme Welcome To The Jungle qui assure une carte de visite ultra-séduisante à ses clients pour attirer de nouveaux candidat.e.s. Un vrai tremplin pour les entreprises moins visibles. Pourtant, certaines d'entre elles sont implantées depuis des années et reconnues pour leur savoir-faire (obtention de prix, innovation, etc.).

 

Entre deux entreprises, faut-il choisir celle qui a la meilleure notoriété ? 

Quand on sait que 14% des salarié.e.s seulement se disent en phase avec les messages que transmettent leur entreprise[2], on comprend qu’une table de ping-pong et un baby-foot ne vont pas tout régler. Si tu es en pleine recherche d’un emploi, peut-être hésites-tu justement entre plusieurs entreprises de notoriété différente ?

Les avantages de la notoriété :

  • Une rassurance pour l’entourage familiale (parents / conjoint)
  • Une notion de prestige (l’entreprise est connue, tu n’as rien plus à prouver aux repas de famille) 
  • Un sentiment de fierté (tu as été retenu.e parmi des centaines de CV)
  • Une jolie référence sur ton CV

Les points de vigilance :

  • La promesse aux candidats estelle tenue ? Il est important de pouvoir échanger avec les collaborateurs avec lesquels tu travailleras, de s’assurer du périmètre et des responsabilités précises du poste qui t’est proposé
  • De grande taille ou à forte croissance, il y a un risque pour un collaborateur d’être un parmi tant d’autres
  • Qui dit forte visibilité dit critique facile et peu de place pour le faux pas. Surtout si l’entreprise a une forte notoriété mais une solidité encore à prouver.

 

Quid d’une entreprise avec moins de notoriété ?

Ce n’est pas parce qu’une entreprise n’est pas largement connue qu’elle est moins intéressante. Effectivement, de nombreuses entreprises prestigieuses dans des secteurs très spécifiques sont totalement méconnues du grand public. Il s’agit donc mesurer la notoriété dans le secteur dans lequel l’entreprise évolue.

Et puis au-delà de la notoriété, le plus important est de savoir en quoi consiste le poste proposé, et si tu te lèveras le matin avec l’envie d’aller travailler et relever les challenges que tu rencontreras.

 

Une question d’authenticité

Finalement, ce n’est pas parce qu’une entreprise fait beaucoup de bruit et que son image de marque respire le bien-être que c’est la réalité en interne. Un point de vigilance ici pour toi, cher/chère candidat.e. Quelle que soit la notoriété de l’entreprise, il faut s’assurer de la promesse réelle : au-delà de l’image construite pour capter, quelle est la réalité en interne ? Que vas-tu vivre une fois la porte franchie ?

Aujourd’hui, il n’est plus possible de tricher envers ses salarié.e.s. Avec l’arrivée de la génération Z sur le marché du travail, l’idéal de carrière établi jusqu’ici s’effondre et oblige les entreprises à offrir davantage d’authenticité et de valeurs à leurs collaborateur.ice.s. Une étude menée par Jam[3] fin 2019 appuie ces faits : 71% des jeunes attendent de la transparence dans le processus de recrutement et 80% se renseignent sur la culture d’entreprise avant de candidater. 

On comprend donc que la notion de valeurs prend tout son sens ainsi qu’un état d’esprit tourné vers le qualitatif plutôt que le quantitatif. Pour une entreprise, son pari est donc avant tout de faire ses preuves et de chercher à exister durablement. Pour cela, soigner sa marque employeur, communiquer de manière responsable au cours de ses recrutements (i.e. présenter la réalité sans survendre l’entreprise ou le poste), est le meilleur moyen d’attirer les talents qui lui correspondront vraiment et inversement. 

 

Sans oublier : le poste en lui-même ! En tant que candidat.e, tu rejoins aussi une nouvelle structure pour les compétences que tu pourras y développer. Tes futures missions doivent donc être bien définies, suffisamment attractives et évolutives afin que tu puisses t’y épanouir pleinement !

Faustine, Responsable Recrutement et Intégration @6TM

 

[1] Etude LinkHumans en 2020

[2] Etude LinkHumans en 2020

[3] Jam Trends : Les jeunes et le travail (2019)