MENU

Stage : Entre missions et renommée, ton cœur balance ?

85% des stagiaires considèrent leur stage comme formateur* ! Le stage est, en effet, un événement incontournable dans la vie d’un.e étudiant.e. A la fois gage de validation des acquis et passeport pour l’emploi, il ne doit pas être pris à la légère. A différents stades de tes études, tu seras confronté.e à cette recherche importante. Alors comment faire ton choix entre grands groupes, PME et renommée ? Sur quels critères te baser ? Avec Loanne, notre stagiaire assistante en charge du recrutement chez 6TM, nous nous sommes intéressées à ces points de sélection essentiels. On t’en dit plus dans cet article !

 

PME, grand groupe ou renommée ? 

On le sait, il est difficile de se montrer exigeant.e avec cette crise... Depuis l’année dernière, les étudiant.e.s cherchent avant tout à valider leur année, ce qui est totalement justifié.  Dans ces conditions, il est délicat de refuser une offre de stage même si l’entreprise (ou la mission) n’est pas aussi bien qu’espérée ! Voici pourtant quelques éléments importants à prendre en compte dans ta recherche de stage et plus particulièrement dans la sélection des entreprises pour ne pas faire d’erreur. 

Pendant la phase de recherche, plusieurs critères apparaissent : la renommée de l’entreprise, les missions confiées, l’ambiance, les valeurs véhiculées, la durée, les avantages ou encore le secteur d’activité. Cette réflexion est poussée encore plus loin lorsqu’il s’agit d’un stage de fin d’études pouvant évoluer vers une offre en CDD ou CDI. 

Mais alors, comment se décider entre grand groupe, PME ou entreprise renommée ?

Souvent, l’envie est grande de céder à la tentation d’une entreprise connue, qu’importe sa taille. Décrocher un stage est valorisant sur le CV et devant les proches aux repas de famille ! Sans oublier le sentiment de fierté rattaché. Celui d’avoir été choisi.e parmi de nombreux autres profils. L’école appréciera aussi ce partenariat noué avec l’un.e de ses étudiant.e.s. De plus, il s’agit d’une opportunité pouvant faciliter les prochaines embauches. On se dit plus facilement : “Après avoir travaillé 6 mois dans telle entreprise, je peux me démarquer auprès d’un futur recruteur“.

Pourtant, il existe un revers à cette médaille brillante. Bien qu’il soit tout à fait possible de s’épanouir dans une entreprise renommée, il est aussi important de rester vigilant.e. La désillusion est possible. 

Renommée : paillettes et réalité

Une entreprise dite “renommée“ peut être classée parmi les grands groupes ou, à l’inverse, être plus petite mais tout aussi impactante. Dans les deux cas, la notoriété peut limiter la prise de risque... La marge de manœuvre est également moins grande et les missions plus cloisonnées entre les services. La problématique est alors de se retrouver avec des tâches répétitives. Cela est d’autant plus vrai dans les grandes entreprises très hiérarchisées où chacun doit rester à son poste pour conserver l’équilibre. 

Par exemple, j’ai moi-même effectué mon premier stage de deux mois dans une entreprise de plus de 300 collaborateurs. Finalement, j’ai dû interagir avec 10% d’entre eux. Le fonctionnement de l’entreprise et l’organisation interne sont restés flous pour moi. 

Dans un grand groupe, il est également plus facile de se retrouver “noyer dans la masse“. Difficile alors de tirer son épingle du jeu et de se faire remarquer malgré sa personnalité ou la qualité de son travail. Un potentiel plus difficile à détecter que dans une entreprise à taille humaine. 

En revanche, en cas d’incompétence, la “planque“ sera plus facile dans un grand groupe. Mais, sincèrement, est-ce le but d’un stage en entreprise ? Cacher son manque de savoir-faire jusqu’au jour de son départ ? Tu es surtout en stage pour apprendre et monter en compétences en attendant d’arriver à ton tour sur le marché du travail. Mieux vaut être bien préparé.e !

Bref, tu l’auras compris, une entreprise renommée peut avoir ses limites malgré le côté “paillettes“ sur le CV. N’oublions pas que le stage est une formidable opportunité afin d’évoluer et de comprendre ce qui t’anime dans le secteur que tu auras choisi. L’expérience et la prise de risque sont essentielles.  

 

L’accompagnement : le cœur du stage

L’accompagnement est, effectivement, le facteur clé d’un stage réussi ! C’est pourquoi, dans une structure plus petite et moins connue, on se sent davantage épaulé.e dans son apprentissage. On est souvent plus proche de son tuteur et des dirigeant.e.s qui vivent au rythme de leurs équipes. Les missions sont aussi plus concrètes et la prise de risque plus grande car il est impératif de se développer. 

Par exemple, lorsque Loanne est arrivée chez 6TM, l’annonce présentait essentiellement des missions en recrutement. Finalement, aujourd’hui, elle fait aussi le relais entre nos trois agences de 6TM (Nantes, Rennes et Angers) et les écoles spécialisées dans l’informatique. Elle s’informe sur les établissements et leurs formations. Nous n’avons pas cloisonné ses missions. 

Dans une entreprise moins hiérarchisée, on laissera aussi davantage de place au sens, aux valeurs, à la transversalité et aux ponts entre les différents services. Les postes sont aussi plus polyvalents. L’expérience sera alors plus grande (loin du stage « photocopieuse » tant redouté). Et oui ! Le/a stagiaire est un atout important pour ce type d’entreprise qui lui confiera de vraies missions. 

De plus, l’accueil y est souvent plus chaleureux et personnalisé car les équipes sont moins nombreuses et plus à l’écoute. Sans oublier qu’une plus petite entreprise peut avoir de très belles ambitions et connaître une croissance dans les prochaines années. Elle sera alors plus dynamique qu’une entreprise déjà installée qui n’a plus rien à prouver. Voilà de quoi vivre une belle expérience et présenter toutes ses compétences pour se faire remarquer !

Tu l’auras compris, la réputation d’une entreprise est un critère important, nous en sommes convaincues. Si tu as une opportunité au sein d’une entreprise renommée, que tu partages ses valeurs et que le poste met en avant des missions qui te correspondent alors il faut sauter sur l’occasion ! Mais il est important de garder à l’esprit qu’une TPE ou PME pourra t’apporter autant de connaissances et d’expérience. Pour un premier stage, débuter par une petite structure te permettra de connaître les rouages de l’entreprise, les différents services qui la composent et leur rôle. 

Nous l’avons vu dans cet article, il existe plusieurs facteurs à prendre en compte dans tes recherches pour être sûr.e de ne pas passer à côté. N’hésite pas, dans un premier temps, à poser tes questions en entretien. A demander, par exemple, quel sera ton quotidien (travail seul ou en équipe) et aussi ce qu’ils attendent de leur stagiaire. Être bien accompagné.e pour monter en compétences fait aussi partie de ton épanouissement, d’autant plus qu’il te faudra rendre un rapport ou un mémoire en fin d’année ! 

 

*Étude RégionJob

Cet article t’intéresse ? Tu souhaites partager ton point de vue avec nous ! N’hésite pas à nous écrire !

Candidats, cet article a suscité en vous l’envie d’en savoir plus sur 6TM ? c'est iciet là . et là aussi !