MENU

Plateforme sur-mesure ou solution d’éditeur ?

Je développe au sein de cet article un sujet et un questionnement que je croise très régulièrement : 

Quelle solution choisir pour votre projet digital ?

Mise en situation :

Je suis une PME qui a fortement développé son activité depuis ces dernières années et je me rends compte que mes outils numériques datant de mes premières années, ne sont plus en phase avec mes process qui ont évolué et commencent sérieusement à poser problème. Je perds du temps sur des tâches sans valeur, je rame pour retrouver mes informations, j'ai du mal à communiquer sur l'avancement d'un projet, etc. Les problèmes sont multiples et les outils qui ont fait mon succès commencent à trouver leurs limites.

Autre cas de figure assez classique :

Je suis une startup proposant une offre répondant à un besoin concret ou une PME qui cherche à trouver un nouveau moyen de développer mon activité en proposant une nouvelle offre de valeur.

Dans les deux cas, j'ai bien conscience que pour arriver à mes fins, je vais devoir digitaliser une partie de mes services (pas parce que c'est fun d'être sur internet mais parce que ma démarche répond à mon ambition. On pourrait s'étendre sur le rôle de la numérisation des services mais ce n'est pas le but de l'article, j'en rediscuterai plus tard).

Dans tous les cas, la question se pose : quelle solution répondra le plus efficacement à mon besoin ? Quels sont les acteurs et les produits permettant de digitaliser mon offre de valeur ou m'apporter les outils pour travailler efficacement et donc gagner en productivité ? 

Et là rapidement, deux grandes catégories de solutions se dessinent : Un développement sur-mesure ou l'achat d'une solution éditeur.

Faisant ce que je fais, je pourrais comprendre un certain scepticisme sur le caractère objectif de mon article. Ça serait sans compter mon professionnalisme à toute épreuve :). Et puis sans spoiler la conclusion, la réponse sera sans surprise : ça dépend !

Commençons par quelques définitions pour parler le même langage :

  • Développement sur-mesure : Il s'agit d'un logiciel, plateforme web, site internet développé spécifiquement permettant d'aboutir aux fonctionnalités demandées par l'entreprise. Les fonctionnalités sont définies conjointement entre le client et le prestataire. Le code est maîtrisé par le prestataire qui en contrôle l'architecture et tous les aspects techniques. Le code informatique et la solution ainsi produite sont uniques et peut ou non faire l'objet d'un transfert de propriété à l'entreprise demandeuse.
  • Solution d'éditeur : Il s'agit d'un produit développé par une entreprise. Le produit est vendu aux clients au travers de licences d'utilisation. Le produit est identique (dans les grandes lignes) à tous et peut ou non faire l'objet d'adaptation spécifique au moment de l'intégration au sein de l'entreprise cliente.

Pour développer le sujet et tenter une comparaison, plusieurs aspects sont à développer :

L'apport de valeur

Comme pour tout sujet digital, la question de la recherche de valeur est primordiale.   En effet, une solution digitale en soit n'a aucun sens si le cap de l'entreprise et ses piliers stratégiques n'ont pas été bien identifiés. Cette étape est primordiale pour permettre de décliner ces piliers en objectifs opérationnels et permettre la mise en place de solutions dont le digital fait partie.

La question à se poser ensuite est la suivante : « Est-ce que la solution digitale que je souhaite déployer est stratégique et doit-elle apporter un élément différenciant à mon offre de valeur ? » Ma proposition de valeur dépendra-t-il de la solution que je souhaite déployer ? Quels sont les risques de dépendre d’une solution externe ?

Si c'est le cas, une solution sur-mesure est probablement une solution à étudier. 

Un exemple très concret pour illustrer cela :

La mise en place de la solution de Teodym. Une entreprise qui propose de mettre en relation des gérants d'hôtels avec des prestataires de remplacement. Car ces gérants d'hôtels, eux aussi, ont besoin de vacances. Rémi et Anthony proposaient cette mise en relation sans outil digital dans un premier temps. Nous leur avons développé une solution sur-mesure permettant de digitaliser leur offre et permettre aux hôteliers et aux prestataires d'être autonomes dans la mise en relation.

Dans le cas de Teodym, l'outil digital est stratégique, apporte une vraie différenciation sur leur marché et ils sont maîtres de leur avenir concernant la solution puisqu'elle leur appartient.

Dans d’autres cas de figure, par exemple un besoin très classique de gestion de planning ou de gestion des notes de frais, il n’y a pas forcément un intérêt à construire une solution sur-mesure car des offres standards existent sur le marché.

 

La dépendance vis à vis d'un prestataire

La mise en place d'un projet digital stratégique à de fortes conséquences pour une entreprise. Le choix de la solution, qu'elle soit éditeur ou sur-mesure nécessite de bien prendre en compte la notion de dépendance. 

Cette notion de dépendance est présente quel que soit le type de solution choisie mais à des niveaux différents :

Pour une solution d'éditeur, vous dépendez totalement de la stratégie de votre prestataire. Si une fonctionnalité ou un service que vous utilisez devient obsolète ou n'est plus maintenu, vous devrez fatalement l'oublier. Et cela peut avoir des conséquences lourdes. De même, vous n'êtes pas vraiment libre de l'évolution de la plateforme. 

Prenez le cas des boutiques sur Facebook. Si Facebook décide de changer de stratégie et de limiter la vente au travers de son réseau social, l'impact est majeur pour tous ceux qui vendent au travers de ces outils.

De plus, un éditeur aura tendance à vouloir adapter le fonctionnement de son client à sa solution. Cette adaptation peut clairement avoir du sens et améliorer l'organisation de l'entreprise si elle n'était pas optimale mais elle sera de fait "adaptée" également à la solution choisie. Changer de solution aura potentiellement pour conséquence de revoir à nouveau cette organisation pour s'adapter à une cette nouvelle solution.

Prenez par exemple deux solutions d'ERP, vous verrez que le passage de l'une à l'autre ne se fera pas simplement en changeant le logiciel.

Côté sur-mesure, la dépendance n'est pas liée à la solution puisque vous la possédez.  Il vous est ainsi possible de la faire évoluer et l'adapter comme bon vous semble. Elle collera parfaitement à vos process puisqu'elle aura été architecturée pour cela.

En revanche, la dépendance est liée au prestataire. En effet, il doit être capable d'une part de vous accompagner dans la conception, la réalisation mais également dans la maintenance et l'évolution de votre projet. En cas de défaillance, vous disposez certes du code, mais il vous faudra trouver une nouvelle entreprise en capacité de reprendre la solution. Si cette dernière est stratégique et au cœur de votre activité, le sujet peut être sensible. Pour se prémunir de cela, la question de la réversibilité et la solidité financière de l'entreprise sont des questions à évoquer dès le début de la relation client <-> prestataire.

Un dernier point à prendre en compte : la maintenance. Quelle que soit la solution retenue, il est important de comprendre comment se déroulera la maintenance corrective et évolutive. Un risque à lever avec une solution éditeur est de dépendre de « releases », c’est-à-dire de devoir attendre que l’éditeur délivre une nouvelle version du logicielle pour que la correction d’un bug ou d’une évolution attendue soit implémentée. 

Le prix 

Le nerf de la guerre, le prix est très souvent au cœur des critères de décision.

Dans le cas où votre besoin colle parfaitement à la solution de l'éditeur, il n'y a clairement pas de débat, une solution sur-mesure sera plus chère.

En revanche, si des besoins spécifiques ne sont pas traités par la couverture fonctionnelle de la solution, la question peut alors se poser.

 

Clairement, dans une comparaison, il faut prendre en compte tous les aspects :

Pour l'éditeur :

  • Le prix de la licence sur une durée définie (en général 3 à 5 ans). Elle dépend souvent du nombre d'utilisateurs qui peut augmenter dans le temps.
  • Les éventuels développements spécifiques et l'accompagnement dans l'intégration
  • La maintenance

Pour un développement sur-mesure :

  • Le coût du développement
  • La maintenance
  • L'hébergement

Si de nombreux développements spécifiques sont nécessaires, l'éditeur peut se retrouver plus cher sur du long terme. Soyez donc vigilant à avoir une analyse tarifaire globale.

 

En conclusion :

La comparaison entre solution sur étagère ou solution sur-mesure dépend donc vraiment de votre situation et de votre contexte. Un éditeur offre toujours un côté rassurant mais peut aussi vous rendre plus dépendant. Une société de développement apporte souvent plus de valeur si le projet est bien accompagné pour éviter certains écueils.

Dans tous les cas, il est important pour permettre de faire son choix de bien définir sa stratégie et ses objectifs. Le digital n'est finalement qu'un moyen pour les mettre en application. Car une fois les objectifs posés, il est possible de leur confronter les fonctionnalités apportées par le digital et donc de faire les bons choix : ceux qui maximiseront la valeur de l'entreprise.

 

Mickaël Arrault, Responsable Développement Commercial @6TM